Des traductions en s'amusant

5 astuces pour optimiser vos traductions rapidement

On ne va pas parler ici de techniques de traduction élaborées , mais bien d’astuces pour pouvoir traduire en langue étrangère facilement. Elles peuvent autant servir à des étudiants, qu’à des interprètes, traducteurs professionnels ou n’importe qui souhaitant s’exprimer dans une langue étrangère, mais aussi, traduire une langue étrangère dans sa langue maternelle. »Moi, les traductions c’est pas mon truc, je préfère les calculs « , « De toute façon je suis nul en langues ». On ne veut plus jamais entendre ce genre de phrases. Plus d’excuses avec ces 5 astuces pour optimiser vos traductions facilement, vous ne pourrez plus dire que passer d’une langue à l’autre est trop difficile. Vous allez aimer la traduction !

A qui ce n’est jamais arrivé de rester bloqué dans sa langue? Chercher ses mots ? Vous savez parler anglais, mais comment bien traduire votre pensée ? On a pour réflexe de traduire une idée mot à mot et c’est difficile. On voudrait être plus précis lorsqu’on s’exprime dans une autre langue. Et si on pouvait changer de langue instantanément de façon fluide, et décrypter chaque mot ? Vous en êtes capable, je vous le garantis, on en est tous capable !

 

La première condition pour faire de bonnes traductions est d’être quasiment bilingue.

Cet expert de chez Babbel a des astuces imparables pour apprendre les langues. Elles sont à suivre si vous voulez vous améliorer en traduction. Ses conseils sont autant utiles pour l’apprentissage des langues que pour la traduction. Matthew Youlden est un modèle pour nous : il parle 9 langues et il en comprend 12 autres ! Il peut donc traduire une langue en 9 fois !

Petite démonstration :

Vous pensez qu’il a un don et vous pensez toujours que vous ne serez jamais bilingue ? Eh bien c’est faux, vous le pouvez aussi.

1. Trouvez-vous un objectif principal

Pourquoi avez vous besoin d’être un bon traducteur ? Pour votre travail ? Vous voulez comprendre toutes les subtilités de ce livre en anglais ? Un ami anglais qui ne parle pas un mot de Français vient  à la maison et vous allez devoir lui expliquer toutes les conversations ?

Avoir un objectif vous permettra de garder une motivation. Sans but, on ne sait pas pourquoi on fait quelque chose et on abandonne. Une fois votre objectif défini il faudra s’y accrocher dur et ne pas le lâcher.

2. Immergez vous dans les deux langues

Bien sur pour devenir expert dans la traduction d’une langue il va  falloir vous plonger dedans. Mais pas seulement la langue étrangère. Il va falloir bien aussi connaître votre langue maternelle. On pense tous être des experts de notre langue maternelle. Pas forcément. Êtes-vous sur du sens des mots que vous utilisez chaque jour?

Il y a t-il une ou plusieurs méthodes plus efficaces ? Il faut surtout pratiquer tous les jours. Traduisez tout ce que vous avez sous la main. Allez y à fond ! Lisez, écoutez, parlez ! Votre vocabulaire va se décupler et vous aurez plus de facilité à fluidifier votre langage. Vous voyez une publicité ? Traduisez là dans votre tête ! Vous écoutez de la musique ? Chantez là dans l’autre langue !

Pensez et écrivez tous les jours dans la langue que vous souhaitez traduire.

3. Cherchez un partenaire de traduction

Trouvez quelqu’un pour pratiquer la langue, proposez vos services gratuitement pour traduire des textes, si vous êtes étudiant fréquentez les étudiants en Erasmus et parlez avec eux ! Vous bloquez sur une phrase à traduire en anglais ? Demandez à quelqu’un dont c’est la langue maternelle de vous aider ! Un de nos helpers par exemple saura vous venir en aide. ;-)

4. Rendez l’apprentissage utile

Après avoir appris tout ce vocabulaire, servez-vous-en ! D’une part si vous ne le faites pas vous risquez d’oublier, et d’un autre coté, cela vous permettra de conserver un intérêt pour cette langue. Parlez à des personnes dont c’est la langue maternelle, ils pourront vous expliquer mieux que personne les subtilités de leur langue.

5. Amusez-vous !

Soyez créatif dans l’utilisation de vos connaissances ! Faire des traductions de longs romans tous les jours est sûrement rébarbatif. Traduisez des chansons, des poèmes, des articles qui vous intéressent, organisez des jeux avec vos amis, cuisinez une recette typique du pays de la langue que vous apprenez et traduisez la recette.

 

Traductions-de-salut tout-le-monde

 

Lorsque l’on traduit, on essaie d’être le plus précis possible, c’est un exercice qui demande de l’entraînement et une méthodologie. Si vous parlez déjà bien la langue que vous souhaitez traduire, la moitié du travail est fait. Pour aller plus loin, et que la linguistique vous passionne vous pouvez lire ces 7 techniques de traduction.

Vous pouvez également rencontrer des KeyMaker experts en langue pour vous aider via nos futurs workshops.

Qu’en pensez vous? Avez-vous d’autres astuces ou conseils qui vous viennent en tête ? Vous pouvez nous les laisser en commentaire juste ci dessous. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *