Le latte art, ou comment boire son cappuccino avec style

Vous avez apprécié le dernier article DIY de Mathilde C. sur notre blog ? Vous allez adorer celui-ci  sur le Latte Art!

Vous avez forcément vu cette tendance passer dans vos feed Instagram ou dans certains cafés branchés de la capitale. L’art délicat du Latte Art consiste à rendre vos cafés aussi « pimpés » qu’une voiture qui sort tout juste du garage, et qui vous donne la classe dès la première gorgée. Vous l’avez ?

Le Latte Art, un art qui a trouvé sa place en France

Vous avez deviné, on va parler du Latte Art, une technique qui permet de réaliser des motifs sur un cappuccino et de l’embellir comme par magie. Vous me direz, mais à quoi ça sert ? Et ben, pas à grand-chose quand on considère que cela n’ajoute rien au plaisir gustatif – ça n’altère absolument pas le goût – mais c’est une autre façon de consommer du café : avec les yeux !

latte art

 

C’est aux Etats-Unis que le Latte Art est né, il y a de cela plus de vingt ans. A la base, ce sont les baristas – les garçons de café – qui, s’ennuyant à servir des boissons très classiques – se sont dit « Tiens, et si on ajoutait une petite fantaisie ? ». Les premiers motifs utilisés étaient la rosetta, la fougère et bien sûr le cœur, figure romantique certes, mais surtout l’une des plus simples à faire.

Aujourd’hui, le latte art a pleinement trouvé sa place en France depuis 3 à 4 ans grâce à une nouvelle génération de barmans plus doués les uns que les autres. Il y a même des compétitions internationales où les meilleurs baristas du monde s’affrontent. De plus, de nouvelles boissons ont droit à leur décoration maison, comme le chocolat chaud ou le thé matcha, parfait pour des ombres vertes très esthétiques.

La base pour faire des latte de rêve

Mais surtout, ne vous imaginez pas qu’en deux temps trois mouvements, vous aurez un cappuccino maison super stylé. Le Latte Art est un art très exigeant, qui demande de l’entraînement et beaucoup de patience. Mais pas de panique, vous pourrez vous initier, si vous avez en votre possession le matériel adéquat.

Le plus important, c’est bien sûr d’avoir une machine à expresso de qualité professionnelle avec une buse vapeur assez puissante, qui soit capable de bien faire mousser le café. Cela peut paraître bête, mais le cappuccino est la base de votre boisson, et s’il est juste joli mais sans saveur, vous conviendrez que ça n’a pas grand intérêt.

  • Il vous faudra aussi un pichet, de préférence en inox, qui devra faire au moins 30 cl, histoire de laisser la place à la mousse.
  • Il faudra qu’il soit doté d’un bec verseur délicat et facile à manier.
  • Idéalement, il vous faudra une tasse, plutôt large, les mugs étant trop profonds car le dessin se fait à fleur de tasse.
  • Enfin, il vous faudra un thermomètre à lait, sans oublier le lait entier, cela va de soit.

 

 

Un latte parfait en 5 étapes

  • Première étape

Pour réussir votre Latte Art, commencez par réaliser un expresso. C’est l’étape la plus simple mais non des moindres, parce qu’elle servira de base à votre café. Choisissez un expresso classique, ni serré ni allongé, et servez le dans une tasse grande et assez large.

  • Deuxième étape

Pour la deuxième étape, il va falloir se concentrer car c’est grâce à elle que vous obtiendrez votre matière première pour exercer vos talents : la mousse de lait. Et tout barista le sait : avoir une mousse de lait parfaite est déjà un art en soi ! Pour ça, versez du lait bien froid dans votre pot en inox et plongez y la buse vapeur pour le faire mousser. L’objectif est d’obtenir une mousse crémeuse, compacte et fine. Pour ça, on vous conseille de pencher délicatement le verseur pour créer un mouvement de vague et ainsi écraser les plus grosses bulles. En même temps, on prend la température du lait, et dès qu’il atteint les 40 à 50°, on arrête tout ! Avec l’habitude, vous finirez par connaître juste en touchant votre pot le bon moment pour arrêter.

  • Troisième étape

C’est maintenant le moment que vous redoutez tous : l’heure de verser la mousse dans la tasse. Évidemment, on vous conseille de vous détendre et de prendre une bonne respiration juste avant parce qu’un coup de poignet tremblant et toute votre œuvre sera bonne à jeter avant même que n’ayez pu essayer. L’astuce réside dans la hauteur à laquelle vous versez votre mousse : plus vous vous éloignez, plus vous allez faire remonter le café, et plus vous êtes près de la surface, plus la mousse blanche sera présente, d’où les nuances de couleur sur certaines tasses. Tout en versant, pensez à faire vos formes de base, comme les ronds ou les cœurs.

  • Quatrième étape

Ensuite, laissez votre créativité s’exprimer ! Vous pouvez vous arrêter à cette étape et vous satisfaire de vos premières figures – ce qui serait déjà un bel exploit en soi.

  • Cinquième étape

Vous pouvez aussi vous amuser avec un stylet, qui vous aidera à peaufiner votre art et rajouter des détails, ou en utilisant le topping, du chocolat ou du caramel par exemple.

 

Et si vous avez besoin d’un petit coup de pouce, je vous laisse avec cette vidéo qui est top pour s’entraîner !

 

 

Si vous êtes un/une barista en herbe, sachez que de nombreux Hosters seraient ravis de partager vos connaissances et découvrir de nouvelles pratiques culinaires contre une de leur chambre ! Retrouvez-les ICI.

Article rédigé par Mathilde C. (rédactrice invitée)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string StBdsO to the field below: