Playlist O Pulso JO 2016

JO 2016 à Rio sans musique, c’est comme une forêt sans arbre

Les festivités  des JO 2016 ont débuté, ce 06 Août 2016, à Rio de Janeiro et pour la première fois de l’Histoire en Amérique du Sud. La ferveur s’est fait ressentir dans l’écrin du mythique stade Maracana lors de la cérémonie d’ouverture, avec notamment un feu d’artifice haut en couleur, en rythme et en musique. Voici dans un premier temps les 10 temps forts de la cérémonie d’ouverture que nous voulions partager avec vous.

Playlist spéciale JO 2016 : « O Pulso »

Chez Hostelp, on veut vous faire vivre au rythme carioca pendant cette quinzaine qui s’annonce festive, émouvante, joyeuse et musicale, c’est la raison pour laquelle nous vous avons préparé une playlist musicale spéciale Jeux Olympique 2016, que nous avons nommé “O Pulso”.

Playlist O Pulso JO 2016

C’est pour nous, une manière de vous faire vivre au rythme brésiliens, tout comme les athlètes des 207 délégations présentes sur place. Profitons en pour souhaiter bonne chance à notre délégation française qui est la plus importante de ces jeux 2016 avec 395 athlètes (dans 30 sports). Alors accompagnons les avec notre playlist gratuite, qui regroupe quelques pépites de la nouvelle scène musicale brésilienne.

1. Seu Jorge – A Doida

Avec un savoureux mélange de funk, de rock très festif et de samba, on a voulu vous faire craquer dès le premier morceau de notre playlist musicale. Seu Jorge, c’est l’artiste que l’on associe aux sons diffusés pendant les fameux barbecue au Brésil, donc  ambiance festive assurée par une pop ensoleillée : lien vidéo.

2. Tom Jobim – Garota de Ipanema


Membre fondateur d’un nouveau style musical : la Bossa Nova en alliant jazz romantique et musique brésilienne épicée. Il était impensable de ne pas intégrer Antonio Carlos Jobim à nos coups de coeur. On vous laisse profiter de ce titre, de 1962, inspiré par une rencontre avec une femme à une terrasse de café. Le morceau est devenu l’un des plus célèbre du Brésil et obtient notamment un Award pour le meilleur enregistrement de l’année : lien vidéo.

3. Marisa Monte – Ainda Bem


Dans un style pop baroque / Samba, elle séduit son public et s’assure plus de 9 millions d’albums vendus à travers le Monde. De formation classique , Marisa Monte est compositrice autant qu’elle est un interprète , et elle se consacre à sauver de vieux morceaux de sambas de la première moitié du 20e siècle . Ces airs risquaient d’être perdus, faute d’ enregistrements appropriés . On vous laisse deviner pourquoi les Rolling Stone l’estiment comme « 2e meilleur chanteur brésilien » de tous les temps avec « Ainda Bem » : lien vidéo.

4. Elis Regina – Madalena

En débutant sa carrière à 11 ans, Elis Regina Carvalho Costa s’est imposée parmi les chanteuses populaires les plus reconnues. On lui attribue les surnoms de « Petit piment » et « Ouragan » à cause de sa voix au timbre particulier. Elle devait donc figurer dans notre playlist JO 2016 : lien vidéo.

5. Céu – Perfume do Invisível (Coup de coeur #1 // JO 2016)


Si vous êtes passé à côté de Céu, c’est le moment de vous rattraper, et vous ne le regretterez pas, on vous l’assure. Avec ce titre « Perfume o Invisivel », on vous invite à découvrir « Tropix », le meilleur album de Céu, idéal pour cette période estivale. C’est pour nous, un trésor à partager autour de vous : lien vidéo.

Céu-Tropix

Date de sortie : 25 mars 2016

6. Flavia Coelho – Paraiso

Flavia, c’est la jolie Carioca qui n’a pas froid aux yeux. Son parcours en témoigne, en ayant sillonné le Brésil dans tous les sens et prenant le risque d’errer dans les squats et les quartiers les plus dangereux de Rio. Elle vit une vie de nomade, comme certains d’entre nous peuvent en rêver. Plus tard, c’est à Paris que sa carrière explose et où elle prend plaisir à exprimer son monde intérieur qu’elle décrit comme une carte urbaine immense et multicolore. On y retrouve de la Funk, de l’Afrobeat, du Forró, de la Samba, sans oublier le Hip-hop, du Ragga et des musiques d’Europe de l’est. Il en découle un univers multicolore qui fait vraiment du bien. Un vrai kiff ! : lien vidéo.

7. Emicida & Féfé – Bonjour

Décidément, les connexions franco-brésilienne ne font que nous ravir. Ici, Emicida a exprimé son talent, de rappeur militant et engagé au Brésil, sur le morceau « Bonjour » de Féfé. C’est encore une fois une belle carte que nous sort Féfé, cet artiste français décomplexé issu de Saïan Supa Crew, qui marque son époque avec un des collectifs les plus originaux du moment – 1999. (pour ceux qui ont besoin d’une référence, souvenez-vous : Angela…) lien vidéo.

8. Criolo – Duas De Cinco

Criolo est un artiste que j’avais découvert en 2012, lors d’un festival à Paris et depuis… sa musique est restée infaillible à mon oreille. Ecoutez sa voix d’ancien éducateur des favelas qui est devenu rappeur à São Paulo. Ensuite, il prend un virage musical après sa rencontre avec Marcelo Cabral, pour malaxer la musique brésilienne à son goût, avec son savoir-faire de rappeur. Cela lui vaut d’être nommé 5 fois aux Video Music Brasil 2011 de MTV pour son album Nó Na Orelha, qui jongle avec musique brésilienne, Afrobeat, funk soul, jazz et rap : lien vidéo.

9. Seu Jorge – Burguesinha


Là c’est pour le plaisir, parce que c’est Seu Jorge… lien vidéo.

10. MC Junior e MC Leonardo – Rap das Armas

Soyons sérieux ! Si on parle de musique brésilienne sans parler des favelas, alors on passe à côté de quelque chose. Et pour l’illustrer, Mc Junior e Mc Leonardo sont les mieux placés. Ils sont les représentants de la musique emblématique des favelas de Rio qui mélange MPB, Hip-hop et Electro cheap : lien vidéo.

11. Karol Conka – Boa Noite

Bienvenue dans l’univers de l’ambassadrice du nouveau son du suingue brasileiro. Vous risquez d’être envoutés, alors autant vous prévenir : Karol Conka ravage tout sur son passage, en mixant percussions traditionnelles des rythmes du candomblé, de la capoeira et de la funk carioca : lien vidéo.

12. Lucas Santtana – O deus que devasta mas também cura

(Coup de coeur #2 // JO 2016)

Lucas Santtana est juste fascinant … calme, mélodieux et hyper contemporain, il montre un autre visage du tropicalisme et ça fait du bien. Il se fixe pour but d’apporter une touche d’universalité  avec son language électro-acoustique sophistiqué d’un nouveau genre musical : lien vidéo.

13. Rodrigo Amarante – Nada Em Vão


Le carioca Rodrigo Amarante est bien placé pour nous emmener sur le thème du rock. Il réinvente à sa façon un style en fusionnant rock et musique brésilienne : lien vidéo.

14. Metá Metá – Rainha das Cabeças


Le trio Metá Metá livre des chants incantatoires, de la guitare électrique et du saxophone, le tout évoquant un univers ethno-punk. C’est la transe incarnée qui nous met les pieds dans l’eau-delà. Une belle réussite : lien vidéo.

15. Maria Gadú – Bela Flor


Pour finir notre playlist gratuite, on fait un focus sur le plus grand phénomène de la musique brésilienne des 10 dernières années : Maria Gadú. Pour cause, 1 million d’albums vendus et le micro partagé avec Alicia Keys, Eagle-Eye Cherry ou encore Caetano Veloso. C’est cadeau pour vous : lien vidéo.

Et voilà, on arrive au terme de notre sélection musicale, spéciale JO 2016 à Rio. On espère vous avoir fait voyager à l’écoute de ces morceaux, que l’on a voulu éclectiques dans la sélection. Si c’est le cas, on sera ravi d’en fournir d’autres pour de nouvelles occasions.

Faites le nous savoir dans les commentaires ci-dessous. Et comme cette sélection n’est pas exhaustive, on prend toutes inspirations que vous voulez partager avec nous, ici, ou sur notre page Facebook @TourismHostelp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *