slow tourisme

Calm down et essaie le slow tourisme

Le slow tourisme ou encore slow travel, tourisme lent en français est une forme de tourisme alternatif qui séduit de plus en plus de voyageurs. Il fait partie du  mouvement “slow”, qui consiste à apprécier notre quotidien, en pratiquant des activités, en mangeant, ou en voyageant de façon plus lente et moins consumériste.

En cherchant toujours à gagner du temps, notre quotidien est devenu une course contre la montre. On court pour le travail, dans notre vie quotidienne et même en voyage ! Le « slow way of life » est ainsi une bouffée d’oxygène.

Comment adopter la slow attitude ?

Des vacances slow pour sortir des sentiers du tourisme de masse

Le slow tourisme est né du besoin général de ralentir son rythme de vie. Un des initiateurs du « mouvement slow » est le « slow food » né en Italie  dans les années 80, créé en réponse à la « malbouffe » et la culture « fast food ».

Se presser pour manger et mal manger, voyager pressé et mal voyager. Le souci est le même.

A son tour le tourisme lent est né d’un besoin croissant de voyager loin de la masse et de façon plus authentique. On délaisse l’avion pour prendre le train. On préfère une randonnée pédestre dans le calme absolu,  plutôt qu’une randonnée en 4×4 vrombissant dans le désert. Etc.

Voyager en prenant son temps pour mieux apprécier son voyage. Voilà comment faire du slow tourisme : levez le pied ! Vous avez votre vie entière pour voyager. (Faites en sorte de vivre longtemps et en bonne santé 😉 )

Le slow tourisme : un état d’esprit

Le slow tourisme de privilégie l’authenticité de l’expérience vécue, à la rapidité et le nombre de découvertes. Il est question de prendre le temps d’apprécier les paysages, partager votre temps avec des locaux et découvrir leur culture et leur région à un rythme apaisé.  Voyager lentement c’est aussi l’état d’esprit du voyage avec Hostelp, en effet, lorsque vous prenez le temps de partager vos passions avec les locaux vous faites du slow tourisme sans vous en rendre compte. 😉

Il vous suffit de vous de vous arrêter dans une ruelle, vous asseoir sur un banc, écouter ce qu’il se passe autour de vous, observer et ressentir le lieu pour mieux s’en imprégner, et le comprendre. C’est un voyage où l’on ouvre en grand tous ses sens, afin de mieux profiter de l’instant présent.

Posez vous ces quelques questions : 

Est-ce que je préfère prendre le plus de photos possible ou vivre plus intensément les expériences présentes ?

Est ce que je préfère effleurer plein de destinations en surface, ou plonger dans un ou deux endroits en profondeur ?

Est ce que je prends des vacances pour me reposer ou continuer à stresser ?

Les avantages du slow tourisme :

  • Une façon de voyager de façon responsable :

Ralentir son rythme incite à de nombreuses pratiques du tourisme durable.

– Consommer local : partager sa nuit chez l’habitant ou dans une auberge quelques jours incite à faire ses courses dans les marchés alentours, à manger au petit restaurant d’à-côté, et donc à participer à l’économie du lieu visité en consommant des productions locales.

– Réduire son empreinte écologique en voyages : grâce aux modes de déplacements moins (ou pas du tout ) polluants utilisés.

– Partager des moments inoubliables avec des locaux et vivre à leur rythme.

  • Voyager en toute liberté :

Vous n’avez pas d’itinéraire à respecter, vous vagabondez au fil de vos envies. On n’a plus à se soucier des imprévus : place à l’improvisation !

  • On voyage souvent moins cher qu’en voyage organisé

Les modes de transport lents qui sont utilisés coûtent moins cher que les transports classiques. Être hébergé chez l’habitant est plus économique et en plus, vous gagnez en enrichissement personnel.

Vous n’avez pas à courir dans tous les musées ou monuments « à voir absolument », cela vous fait économiser beaucoup de billets d’entrées. La priorité est donnée aux activités authentiques et pas forcément marchandes.

Les pratiques du slow tourisme

Privilégier les modes de déplacement doux

slow tourisme transport

Balades à cheval, à vélo, randonnées, en roulotte ou en bateau…il y en a pour tous les goûts.

Le but étant de prendre son temps tout en utilisant des moyens de transport qui polluent moins ou pas du tout.

Par exemple le tourisme à vélo est de plus en plus tendance. Les pistes vertes se développent de plus en plus pour permettre aux voyageurs de rouler en toute liberté.

 

Dormir chez l’habitant

Un des meilleurs moyens de passer du temps avec les locaux et de vivre au même rythme, est de rester une nuit ou plus chez eux.

C’est ce que vous propose Hostelp, la plateforme de tourisme participatif avec laquelle vous partagez votre passion ou savoir-faire avec l’habitant pour une nuit d’hébergement. Non seulement vous voyagez mais en plus vous passez vraiment du temps avec les natifs de la destination où vous vous trouvez. Votre expérience se trouvera enrichie de bons moments et de découvertes authentiques à un rythme doux.

Les acteurs du tourisme lent

  • Le forum du slow tourisme Terra Gers  à Simorre : le 28 mars 2017 s’est tenu un forum organisé en partenariat avec la commune de Simorre et l’Office de Tourisme Coteaux Arrats Gimone. Au programme : le concept expliqué, des interventions, des témoignages, des partages d’expérience, les échanges de documentations touristiques…etc
  • Slowlakecomo.com : est un site web qui vous propose de nombreuses activités authentiques autour du Lac de Come en Italie, des visites guidées,  des cours de cuisine locale…
  • Ecobalade :  une appli pour faire des randonnées tout en apprenant plus sur la faune et la flore environnante.

slow tourisme ecobalade

Pour résumer voici encore quelques avantages à pratiquer le slow tourism :

  • Prendre le plaisir de voyager sans précipitation et en laissant place à l’égarement ;
  • Découvrir une destination en profondeur ;
  • Voyager hors des sentiers battus ;
  • Prendre une vraie pause et lâcher prise ;
  • Faire de nombreuses rencontres plus enrichissantes les unes que les autres ;
  • Apprendre plein de nouvelles pratiques, activités.

 

Est-ce que vous pratiquez ce rythme de voyage ? Sinon, cela vous dirait d’essayer ?  Vous-en pensez quoi ?

Dites-nous tout dans les commentaires ! :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *